Axe 3

Technologies physico-chimiques d'investigation et de quantification

L’axe 3 concerne l’utilisation de technologies pour valider les systèmes développés par ailleurs dans les axes 1 et 2 mais également les développements méthodologiques dans une perspective d’utilisation sur systèmes biologiques (in cellula, in vivo).

Les différentes technologies développées comprennent des techniques physico-chimiques et biophysiques telles que l’imagerie par spectrométrie de masse, la RMN structurale et in cellula, la RPE in cellula, de nouvelles techniques d’imagerie photonique (vibrationnelle, de fluorescence), l’utilisation des techniques en gouttelettes micro-fluidiques pour le criblage et les analyses biochimiques (tests enzymatiques), biophysique (SPR, calorimétrie, thermophorèse), biologiques à haut débit mais aussi le développement d’outils biologiques comme les sphéroïdes et organoïdes et le criblage phénotypique. Le but est de faire le lien entre les molécules ou édifices moléculaires et les systèmes dans lequel ils évoluent, afin de comprendre la thermodynamique des molécules, leurs interactions et leur réactivité au sein du vivant en fonction de leur localisation, du type cellulaire, etc.

Cet axe se développe en synergie avec les deux autres axes : les nouveaux outils moléculaires synthétisés peuvent améliorer les outils d’analyse, et les avancées technologiques permettent d’envisager la conception de nouvelles molécules avec de nouvelles fonctionnalités pour sonder et agir sur le vivant.